Partagez|

TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
PNJ ▬ Le Directeur des activités est l'autorité incarnée ...





ϟ arrivé(e) à la colonie le : 18/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 6
ϟ nombre de drachmes : 20
ϟ responsabilités : directeur des activités



MessageSujet: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Mer 21 Déc - 16:25

Vingt-cinq décembre, jour de noël. Ceci dit, cette année, noël ne se fêtera pas à la colonie. Les nymphes, qui se chargeaient chaque année de la décoration de l'immense sapin du pavillon réfectoire, n'avaient pas montré le bout de leur nez. Elles se cachaient dans la forêt, à l'abri dans les troncs des arbres. Olliver les comprenait : tandis que la neige se faisait toujours plus intense, lui avait de plus en plus froid. Il était tout de vert vêtu : un blouson vert pomme de ski, un bonnet vert à pompom rouge et une écharpe, toujours de couleur verte. Pour un peu, il aurait sorti les après-ski. Jamais il n'avait vu une telle météo à la colonie. Olliver Mac-Hurley était rongé par l'inquiétude : tout cela n'était que le début. La disparition d'Harmonie, la colère des dieux du vent ... Tout cela lui semblait lié. Mais peut-être se trompait-il ?

Au petit-déjeuner, ce matin, Olliver avait annoncé aux pensionnaires la mission qu'il leur était confié ; ainsi que les noms des trois sang-mêlés qui partiraient en quête de la dernière rose des vents. Le directeur des activités eut une petite pensée pour Rain, Zayne et Aliénor, qui devaient être dans l'avion pour Chicago, à cette heure-ci. Il avait donné rendez-vous aux autres pensionnaires à quatorze heures précises, à l'orée de la forêt. C'était à cet endroit que se dresserait bientôt la nouvelle Tour des Vents. Il comptait sur tout les demi-dieux pour l'aider : lui-même, en fait, se transformerait pour l'occasion en " chef de chantier ". Il se dressa sur un petit tabouret pour dominer la petite foule qui le toisait du regard, emmitouflée dans des manteaux, des écharpes et des bonnets. Il y avait beaucoup de vent, et une multitude de flocons descendaient s'écraser au sol. Une nymphe - visiblement frigorifiée - lui passa un haut-parleur et Olliver se mit à parler dedans, pour que tout le monde puisse l'entendre à travers les sifflements du vent de Borée. « Chers pensionnaires, je vous remercie de votre dévouement. Les Dieux peuvent être fiers de vous, je le suis tout autant - même si ok ça n'a pas la même valeur ... Bref ! C'est bien simple : nous allons braver le vent et les flocons pour offrir aux quatre dieux du vent - j'ai nommé : Borée, Euros, Notos et Zéphir - une toute nouvelle Tour des Vents, afin de calmer leur colère. Nous serons également aidés de quelques nymphes courageuses - elles ont du mal à s'adapter au froid. Voilà, pierre par pierre, nous allons édifier cette tour ... en espérant que nos trois héros ramènent vite la rose des vents, que nous devrons placer tout en haut de la Tour. Munissez-vous de pioches, nous devons d'abord creuser pour poser les fondations ! ». Sur ce, il descendit de son tabouret, redonna le haut parleur à la nymphe et attendit, mains sur les hanches. Une multitude de pelles se trouvait à disposition des pensionnaires, à côté de lui.

Pour ce topic commun, il n'y a aucun ordre de passage. Olliver Mac-Hurley interviendra de temps à autre pour vous donner des directives. En attendant, à vos pelles ! red



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
siam Δ l'oiseau de mauvais augure





ϟ arrivé(e) à la colonie le : 02/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 2471
ϟ nombre de drachmes : 2305
ϟ dons : télépathie + mémoire eidétique
ϟ localisation : maison bleue, dans le salon bibliothèque
ϟ responsabilités : chef de bungalow
ϟ humeur : inquiète







carnet du héros
➸ parent olympien: Athéna
➸ caractère : intelligente ; cultivée ; sérieuse ; orgueilleuse ; téméraire ; bienveillante ; charismatique
➸ inventaire:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Mer 21 Déc - 17:09


Du courage. Oh oui, il en fallait bien ! Non seulement les pensionnaires de la colonie étaient frigorifiés, enfouis sous deux mètres de neige - oui, j'exagère -, mais en plus, il fallait qu'ils se chargent eux-même de construire une nouvelle Tour des Vents aux dieux ronchons. Lorsque le directeur des activités, Olliver Mac-Hurley, avait annoncé ça le matin du vingt-cinq décembre - le jour de noël ! -, tout le monde avait tiré une sale tronche. Personne n'était ravi à l'idée de jouer les maçons d'un jour - ou de plusieurs, qui savaient ? Siam avait beau être de nature assez volontaire, elle-même rechignait à la tâche. Comme la plupart de ses camarades, sans aucun doute, elle se demanda pourquoi les Olympiens ne se chargeaient pas eux-même de cette nouvelle Tour. Après tout, il suffisait d'un coup d'éclair de Zeus et le tour était joué, non ? Mais non, évidemment. Monsieur Foudroyant avait bien mieux à faire : batifoler avec quelques nymphes par exemple, ou se disputer avec sa femme. Ses pensées peu amènes envers les Dieux traversaient l'esprit de Siam de part en part, sans qu'elle n'essayât de les chasser. Elle en voulait un peu aux Dieux de leur faire subir ça, à eux, simples demi-mortels. Mais elle les aimait quand même, elle ne pouvait pas s'en empêcher non plus.

Ce qui l'inquiétait, mise à part devoir jouer aux bricoleurs sous la neige et le vent, c'était la quête de la rose des vents. Deux de ses amis avaient été désigné : Rain, sa petite protégée, et Zayne. Elle ne connaissait la troisième, Aliénor Jones, que de vue. Evidemment, elle avait très peur pour Rain : elle était si douce, si fragile. Heureusement, Zayne serait là pour veiller sur elle - c'est du moins ce que Siam attendait de lui. En apparence, la quête n'avait pas l'air si difficile, si dangereuse. Mais on ne savait jamais ! C'était comme la quête de Sam, Scotland et Théa, il n'y avait pas si longtemps. " C'est de la rigolade, leur quête ", qu'on disait. N'empêche qu'Annathéa y avait laissé la vie, et ce n'était pas la plus faible des sang-mêlés. Bref, elle était allée dire adieu à ses amis, pour leur souhaiter bonne chance. Seulement, ils étaient pressés. Les quelques recommandations de Siam leur étaient certainement passées au-dessus de la tête. « Allez, les " Athéna " ! On se bouge, tous à la forêt, Mac-Hurley nous y attend pour quatorze heures pétante », cria Siam. En tant que chef de bungalow, il fallait bien qu'elle se charge de motiver ses troupes. Elle-même s'était emmitouflée pour l'occasion dans un manteau de ski, portait bonnet, gants et écharpe. On était jamais trop prudent. Elle dirigea ses frères et soeurs vers l'orée de la forêt, où déjà quelques bungalows étaient amassés. Super, on est presque les derniers, pensa-t-elle, mécontente.

Lorsque tout le monde fut là, Olliver Mac-Hurley monta sur un petit tabouret, attrapa le haut-parleur que lui tendait une nymphe gelée et déclama un petit discours. Lorsqu'il eut terminé, la première réaction de Siam fut : « Quoi ?! Mais y'a des plans au moins ? ». Beh oui, on ne pouvait pas se lancer dans une construction sans plans. Quelques " Athéna " autour d'elle acquiescèrent. Evidemment qu'ils étaient d'accord ! Cela dit, personne ne lui répondit et elle dut, comme les autres, s'avancer vers le tas de pelles. Elle en attrapa une, et observa la mêlée de pensionnaires. Il y avait beaucoup de vent, et tout autant de flocons de neige glacés.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympus-reign.jeunforum.com/
avatar

♙giovane donzella di ghiaccio in pericolo





ϟ double compte : l. kira moscovitch
ϟ arrivé(e) à la colonie le : 03/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 273
ϟ nombre de drachmes : 247
ϟ dons : maniement des armes et czapacité à immiscer un sentiment de rage
ϟ localisation : bungalow cinq
ϟ responsabilités : pensionnaire





carnet du héros
➸ parent olympien: Arès
➸ caractère :
➸ inventaire:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Mer 21 Déc - 19:38


La colonie était recouverte de neige en ce vingt-cinq décembre, jour censé être de fête. La météo ne semblait pas être très extraordinaire pour cette période, cependant on était dans une colonie aux frontières magiques, et jamais un tel temps ne s’était abattu sur les bungalows. Et quel temps ! Plus qu’une simple petite tombée de neige, c’était une véritable tempête qui s’abattait sur la malheureuse colonie et ses pensionnaires. Un vent glacial soufflait sans cesse tandis que de lourds flocons recouvraient l’herbe verte de la colonie. Le froid était présent partout, et devenait insoutenable pour les pauvres demi-dieux habitués à un temps beaucoup plus clément. Dans le bungalow des Arès, où régnait habituellement une chaleur insoutenable, le froid était là aussi bien présent. Poppy était assise dans un des fauteuils de son bungalow, emmitouflée dans un lourd pull en laine blanche, les jambes recroquevillées contre elle. Elle attendait, en regardant la neige tomber par la fenêtre, que les autres habitants du bungalow soient prêts. En effet, aujourd’hui, pas de fête. Le directeur provisoire, Olliver Mac-Hurley, leur avaient annoncé à tous qu’ils devraient s’occuper de construire une Tour des Vents en l’honneur des Dieux des Vents. Chose idiote aux yeux de Poppy qui avait d’autres choses à faire que de jouer à l’apprentie maçon. Mais elle y était obligée, comme tous les autres pensionnaires. Et bien que cette perceptive ne l’enchante guère, elle s’y prêtait quand même.

Enfin, le chef de son bungalow décida à montrer le bout de son nez, et après une rapide vérification de ses effectifs, il enjamba la porte et sortit dans le froid glacial de la colonie. Tous les autres le suivirent, et la jeune brune se leva de mauvaise grâce de son fauteuil confortable et sortit à son tour dans le froid. Son pull était assez épais pour supporter le froid, et elle avait aussi mis un bonnet en laine lui aussi, afin de protéger ses oreilles du froid. Ses mains quant à elles, étaient recouvertes de gants. Le groupe des Arès se dirigea à l’orée de la forêt, endroit du rendez-vous, tout en se plaignant. La jeune italienne était en compagnie d’un de ses demi-frère qui ne cessait de se plaindre tandis qu’ils avançaient d’un pas rapide Sérieusement Poppy, tu ne trouves pas cette histoire ridicule ? Nous obliger à construire cette foutue tour, alors qu’on s’en tape royalement. Poppy était de l’avis de son frère. Les Dieux utilisaient une fois de plus leurs enfants afin de régler leurs petits conflits internes. C’était de plus en plus épuisant. Quelque chose de mauvais se produisait et c’était eux qui se retrouvaient en mauvaise posture, obligés de construire des Tour – et la prochaine fois ce sera quoi, un temple en l’honneur de Zeus ? La jeune fille était agacée par toutes ces histoires, et le montra. Carrément d’accord avec toi. Je préférerais être tranquille dans mon lit, mais non ils ont décidés que ça ne pouvait pas se passer comme ça dit-elle tandis que le groupe ralentissait l’allure. Ils étaient en effet arrivés au point de rendez-vous, où tous les autres bungalows étaient présents, excepté celui d’Athéna. La jeune fille soupira et pensa Encore ceux-là. Elle n’aimait pas les enfants d’Athéna et cette haine était réciproque. Finalement, après quelques minutes d’attente, elle les vit arriver, Siam Lovenbruck en tête de file. La jeune italienne lança un regard haineux à sa vielle ennemie, mais elle douta que cette dernière l’ai vue. Puis elle détourna le regard pour observer le directeur qui commença à prononcer un discours. La jeune fille n’en écouta que la moitié. Une fois terminé, le discours provoqua un impact certain sur les pensionnaires qui eurent des réactions différentes. Poppy entendit les Athéna se plaindre de l’absence de plans tandis que les Arès se plaignaient du fait qu’ils devaient creuser. Chacun ses problèmes. La jeune fille soupira, ce qui forma un nuage de buée devant elle, et se dirigea vers l’endroit où se trouvaient des pelles. Elle en ramassa une et observa les environs. Elle voulait bien creuser, tant qu’elle n’y passait pas la journée.

La jeune brune s’avança vers un endroit que le directeur avait désigné, et, accompagnée par d’autres pensionnaires, commença à creuser. La pelle avait du mal à s’enfoncer dans la terre glacée de la colonie, et la jeune fille comprit vite que la tâche n’allait pas être simple. Elle était pourtant l’une qui s’en sortait le mieux, de par sa force considérable confiée par son père. Les enfants de Déméter par exemple, avaient beaucoup plus de mal à enfoncer leurs pelles dans la terre. Relevant la tête, la jeune fille s’aperçut que Siam n’était qu’à quelques mètres d’elle. Elle la héla. Alors Lovenbruck, pas trop dur de ne pas pouvoir utiliser ton … intelligence ? Totalement puéril, elle le savait. Mais la journée allait être longue, alors une distraction n’était pas de trop.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ arrivé(e) à la colonie le : 26/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 765
ϟ nombre de drachmes : 719
ϟ localisation : Probablement au chaud.
ϟ responsabilités : Chef de bungalow.
ϟ humeur : Morne.


I believe, I can fly ☼.




carnet du héros
➸ parent olympien: Aphrodite
➸ caractère : Extraordinairement jalouse et possessive. Peut passer d'une douceur infinie à une agressivité sans bornes. Si vous vous liés d'amitié avec cette fille d'Aphrodite, vous vous verrez affubler d'un surnom rdicule. Pour finir, vous aurez droit à un calinou tout doux une fois par semaine MINIMUM. Alors ? Qui veut connaître Simphonie ? (a)
➸ inventaire:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Jeu 22 Déc - 11:34

Il faisait froid. Toujours plus froid, encore plus froid ! Mais pourquoi l'hiver existait-il, on peut le savoir ? Avec toute cette neige gelée, qui vous brûlait les doigts et ce vent glacial qui vous gelait les orteils, plus personne n'osait s'aventurer dehors. Et il n'y avait pas d'exceptions pour le bungalow des Aphrodite, ou "l'endroit le plus chaud de la colonie, parce que vous comprenez, on ne pouvait décemment pas vivre à une température aussi basse". Alors, ne lui demandez même pas pourquoi, Simphonie Baxter et tous ses demi-frères et soeurs jouissaient d'une chaleur intense. Des radiateurs volés grâce à leurs yeux de biche et à leur pouvoir de séduction ? Des esclaves satyres qui faisaient du feu derrière le bungalow, à côté des grilles d'aération pour un baiser promis ? Sans doutes. Dans tous les cas, une douce chaleur régnait dans l'habitacle et cette température était plus qu'agréable.
Seul problème : avec ce climat artificiel, plus personne n'osait sortir. Ni pour aller manger, exceptionellement pour se rendre aux salles de bains (je vous laisse imaginer ce que peut être le plaisir d'une douche froide en décembre, lorsque le vent se fraie un chemin jusqu'à votre corps nu). Et autant la demi-déesse n'aimait pas ce temps, autant elle détestait rester cloitrée comme une prisonnière dans son propre "chez-soi".

Ce matin là, comme tous les pensionnaires de la colonie, les "Aphrodites" avaient été convoqués pour l'annonce des trois héros qui partiraient à Chicago ramener une sorte de croix que ceux qui resteront pour construire une tour devraient mettre à son sommet. Oui, effectivement, cette histoire n'interessait pas vraiment la jeune femme. La seule donnée potable qu'elle avait relevé c'est que trois de ces camarades partiraient pour affronter on ne sait quels dangers avec on ne sait quels monstres avec on ne sait combien de chances qu'ils avaient de revenir. Et les délibérations de mon seigneur Mac-Hurley qui était d'ailleurs habillé ce jour là comme un cousin de l'oncle du père Noël, c'est à dire extremement mal, tombèrent. C'était une certaine Rain qui accompagnerait Zayne et Aliénor pour la quête de la dernière rose des vents. A ce moment là, la jeune femme était restée sans voix. Aliénor, Zayne ! Pourquoi ce devait être tout le temps ses amis qui partaient pour des aventures... complêtement puériles et idiotes ?! La dernière fois qu'une quête avait été accomplie, une amie d'une de ses meilleures amies n'était jamais revenue, Théa. Quand à Scotty, elle est rentrée si amochée avec Sam que Simphonie lui avait stricement interdit de repartir un jour. Et maintenant, ses deux "Héphaïstos" préférés. A ce moment là, elle aurait aimé partir avec eux, rien que pour veiller sur eux pour qu'ils ne jouent pas les héros sans cervelles.
La blondinette s'était hatée pour essayer ne serait ce que d'apercevoir ses amis. Tentatives manifestement vouées à l'échec puisqu'ils étaient tous partis depuis longtemps. Tout ce qu'elle pouvait désormais faire était de prier pour eux. Et de donner bien plus de viande en offrande à sa mère pour qu'elle l'ait un tantinet à la bonne. Ah... l'esprit familiale.

Quelques heures plus tard, les bungalows furent à nouveau convoqués pour, cette fois, construire la tour en question, en l'honneur des vents qui foutaient l'air de rien, un sacré bordel. De toute façon, s'ils revenaient pas tous vivants, elle se retournerait contre sa mère, c'était décidé. Non mais.
Le directeur des activités montra, décidé, la multitude de pelles disposées à côté de lui. Et il resta droit, à sa place, pour regarder ses jolis petits soldats faire son boulot. Vieux con.
Et comme tous ses gentils camarades, Simphonie prit bien sagement sa pelle et alla creuser. Pourquoi autant de docilité ? C'était simple. Plus vite cette tour serait construite, plus vite les divinités mineures seront satisfaites et plus vite il ferait un temps potable à la colonie.
Il ne lui vint même pas à l'idée, qu'aujourd'hui, était le jour de Noël. Triste journée pour une triste situation, se voir travailler alors que l'année précédente elle était avec son frère Uriel, bien au chaud à manger son chocolat et à offrir ses cadeaux. Dommage pour eux, les Dieux en avait décidé autrement. Encore.. "Pas d'Uriel ni de Scotty en vue... cette journée s'annonce vraiment merdique". Effectivement, le professeur de combat ne montrait pour le moment pas le bout de son nez et la rouquine ne se décidait pas à se montrer non plus. Alors Lovenbruck, pas trop dur de ne pas pouvoir utiliser ton … intelligence ? A ces doux petits sons, Simphonie ne put s'empêcher de sourire et de relever la tête. Poppy Brovelli regadait Siam Lovembruck, et il n'était secret que pour personne que la relation entre Poppy et Siam était aussi douce que celle entre Siam et Simphonie.
Ahlàlà... quand elle disait que cette fille n'avait aucune vie sociale, ce n'était pas pour rire.
Néanmoins, la demi-Aphrodite décida, et ce jour pouvait être marqué d'une pierre blanche de ne rien ajouter, préférant observer et travailler tranquillement. Elle aurait très bien pu lancer quelque chose du genre "Laisse, Poppy, tu ne vois pas que ces traces de terres sur ces vétements lui procurent un certain charme ?" ou "Et oui, Lovembruck, avoir le QI d'Einstein n'aide pas toujours lorsqu'il faut se salir un peu". Mais non, non. Elle se tut et décida d'attendre l'arrivée de Scotland.


Dernière édition par Simphonie H. Baxter le Ven 23 Déc - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SCOTTYalways sunny





ϟ double compte : Bryce L.R. Adams
ϟ arrivé(e) à la colonie le : 23/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 1397
ϟ nombre de drachmes : 1321
ϟ localisation : loin du noir, en plein soleil
ϟ responsabilités : chef de bungalow
ϟ humeur : Free Hugs


When you're lost, look at the sun




carnet du héros
➸ parent olympien: Apollon
➸ caractère : rancunière ☼ réaliste ☼ franche ☼ joviale ☼ obstinée ☼ déjantée ☼ gaffeuse ☼ casse-pied à ses heures ☼ leadeur dans l'âme ☼ libre ☼ fière ☼ attentionnée
➸ inventaire:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Ven 23 Déc - 17:17



« Aller ! Hop, hop, hop ! On s’bouge ! » Elle n'eut en retour qu'une espèce de "ouais" d'adolescents déprimés poussé à l'unisson par tous les enfants d'Apollon. Scotland soupira. A ce moment là, elle se disait que c'était un vrai bonheur d'être le chef du bungalow d'Apollon, quoique ... Allez donc essayer de sortir une bande de jeunes adulant le soleil et la chaleur et ce, alors que toute la colonie était sous la neige. Elle ne devait pas être comme tout le monde. Scotty aimait beaucoup la neige, ça lui rappelait des souvenirs de sa vie avant la colonie, quand elle était petite et qu'elle allait se promener dans les rues enneigées de New-York. Les mains sur les hanches, elle ne s'avouait pas vaincue. Elle sortit. Tout était blanc et les flocons ne cessaient de tomber. Elle inspira un grand coup, savourant l'odeur de la neige. Scotland se baissa et ramassa de la neige qu'elle roula et compacta pour former une belle boule de neige. Finalement elle rentra de nouveau. La boule de neige à la main, elle annonça clairement que si ses frères et sœurs ne se dépêchaient pas, elle lancerait une boule de neige comme celle qu'elle tenait sur chacun d'entre eux, et qu'ensuite, elle les obligeraient à nettoyer eux-même. Sous la menace qu'ils la savaient capable de mettre en œuvre, ils finirent tous de se préparer et sortir en quatrième vitesse de leur cocon douillet et chaud qu'était leur bungalow, non sans râler chacun de leur côté. Fière d'elle, Scotty sortit à son tour et prit la tête du groupe.

Vêtue d'un long pullover noir bariolé de couleurs vives, d'un vieux jean et d'une paire de mitaines et de bottes noires, Scotty avait tressés et coiffés en chignon ses cheveux, ce qui faisait qu'on ne voyait seulement que quelques mèches de cheveux dépasser de son bonnet aux couleurs de son pull. Ils étaient partis pour la forêt. Durant le chemin, Scotland repensa à ce qui était en train de se passer, surtout à ceux qui étaient partis pour la quête. Elle n'était pas allée leur dire au revoir, bien qu'elle en connaissait deux sur le lot de trois. Elle avait horreur de ça, voir les gens quitter la colonie, encore plus quand ils partaient pour une quête. Ça lui rappelait la sienne. Ça lui rappelait les dangers qui rôdaient dehors. Ça lui rappelait que les Sang-mêlés comme eux n'étaient en sûreté que dans la colonie. On pouvait dire qu'elle était inquiète, mais elle préférait se dire que tout irait bien, et qu'ils réussiront et rentreront tous sains, saufs, et entiers. Sortant de ses pensées, elle vit qu'ils étaient arrivés, et parmi les premiers, ce qui n'était pas très courant. Faut dire que personne n'était vraiment enchanté à l'idée de construire une Tour des Vents pour les Dieux. Scotty s'en moquait un peu, pour elle c'était juste une bonne occasion pour s'occuper même si, il faut dire, les conditions n'étaient pas vraiment au rendez-vous.

Scotland écouta d'une oreille distraite ce que disait le Directeur des Activités et elle n'eut pas besoin qu'il le dise deux fois pour qu'elle prenne une pelle et se mette à creuser. Et alors qu'elle s'acharnait sur une motte de terre particulièrement tenace, elle vit un de ses jeunes frères en train de glandouiller. Ni une, ni deux, elle lui donna sa pelle et l'obligea à creuser sous peine de manger de la neige. Pliant sous son autorité procurée par son statut de grande-sœur, le fils d'Apollon se mit à creuser. Scotty s'en alla donc prendre une autre pelle. Et alors qu'elle allait retourner creuser, elle fut attiré par une voix et un nom. Elle leva les yeux et vit Siam Lovenbruck ainsi que Poppy Brovelli, une fille d'Arès qu'elle connaissait de vue et de nom. Scotland savait très bien que les deux ne s'appréciaient guère et sentait que l'une ou l'autre, voir les deux, allait encore plus plomber l'ambiance en lançant une quelle conque dispute. Ni une ni deux, Scotty prit le taureau par les cornes. « Dites les filles, je ne voudrais pas vous manquer de respect ni me mêler de ce qui ne me regarde pas mais, je pense qu’il est préférable de rester calme et de ne pas chercher d’embrouilles. Je ne veux absolument pas faire la morale, et je suis sûre qu’un combat entre filles dans la neige ferait le bonheur de la gente masculine mais … Autant faire en sorte que cette construction – pénible c’est clair mais on n’a pas le choix – se passe bien, non ? 'Fin, j’dis ça mais faites comme vous le sentez hein, je veux surtout pas gâcher le plaisir des enfants d’Hermès qui commencent déjà à faire des paris sur la gagnante. » Elle leur avait sourit tout le long et ne cherchait pas à les rembarrer, juste à faire en sorte que cette journée se passe bien et ce, malgré les tête d'enterrement de beaucoup. Elle leur fit un dernier sourire et s'en alla creuser de nouveau, allant voir par la même occasion Simphonie à qui elle fit aussi un sourire. Et sans raison quelle conque, elle se mit à chanter. Ce qu'elle chantait ? Oh, pas grand chose ... Juste, We will rock you ...




« Perdue dans ce labyrinthe, elle s’était recroquevillée dans un coin, sans lumière, sans espoir. Désespérant, elle prit le pendentif entre ses doigts et commença une prière silencieuse qui lui sembla durer une éternité. Plus le temps s’écoulait plus sa prière lui semblait vaine, futile, inutile … C’est alors que son pendentif s’illumina et projeta de toutes parts des rayons de lumière semblables au soleil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ ▬ Le Directeur des activités est l'autorité incarnée ...





ϟ arrivé(e) à la colonie le : 18/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 6
ϟ nombre de drachmes : 20
ϟ responsabilités : directeur des activités



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Mar 27 Déc - 19:21

Les gamins ne manquaient pas d'enthousiasme. Hahaha. Olliver tentait de s'en persuader, mais il le voyait bien, dans leurs regards à tous. Aucun d'eux n'était ravi de participer à la construction de la nouvelle tour des Vents. Ils devaient certainement se demander pourquoi les Olympiens ne s'en occupaient pas eux-même, aussi. Certains d'entre eux s'inquiétaient surement aussi de la santé de leurs trois camarades, partis en quête de la rose des vents, à Chicago. Olliver lui-même était soucieux de la sécurité de ses trois pensionnaires. Ils n'avaient aucune directive, à part la prophétie de l'Oracle. Le directeur des activités n'avaient même pas eu la présence d'esprit de demander ce qu'avait annoncé l'Oracle : il était trop préoccupé par les évènements. Il avait toujours espoir qu'Harmonie revienne et arrange tout, de son sourire apaisant. Nul doute que si elle avait été là, rien de tout cela ne serait arrivé.

Olliver s'approcha des enfants, qui allaient chercher leur pelle. Ils avaient l'air congelés et maussades, pour la grande majorité. Il arriva juste à temps pour entre Scotland Grey remettre les ordres à leur place : « Dites les filles, je ne voudrais pas vous manquer de respect ni me mêler de ce qui ne me regarde pas mais, je pense qu’il est préférable de rester calme et de ne pas chercher d’embrouilles. Je ne veux absolument pas faire la morale, et je suis sûre qu’un combat entre filles dans la neige ferait le bonheur de la gente masculine mais … Autant faire en sorte que cette construction – pénible c’est clair mais on n’a pas le choix – se passe bien, non ? 'Fin, j’dis ça mais faites comme vous le sentez hein, je veux surtout pas gâcher le plaisir des enfants d’Hermès qui commencent déjà à faire des paris sur la gagnante ». Olliver observa un moment le petit groupe, d'un air perplexe. Il reconnaissait quelques visages, mais ne saurait y mettre un nom. Sauf sur Siam et Scotland, qui étaient quand même chefs de bungalow. Puis, Olliver se racla la gorge et déclara d'un ton joyeux : « Allez les enfants ! Un peu de courage, et d'optimisme ! Ne vous disputez, Miss Grey a raison. Voyons plutôt le bon côté des choses : plus vite la nouvelle tour sera construite, plus vite la tempête cessera et nous retrouverons une vie normale ! » Bon ok, " normale " n'était pas vraiment le mot adéquat, une vie de sang-mêlé par définition était tout sauf normale. Mais voilà, c'était dit.

Il n'attendit cependant aucune réponse et s'empressa d'attraper une pelle pour aider ses pensionnaires : cela les aiderait peut-être à moins se sentir esclave maçon, s'il s'y mettait aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
siam Δ l'oiseau de mauvais augure





ϟ arrivé(e) à la colonie le : 02/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 2471
ϟ nombre de drachmes : 2305
ϟ dons : télépathie + mémoire eidétique
ϟ localisation : maison bleue, dans le salon bibliothèque
ϟ responsabilités : chef de bungalow
ϟ humeur : inquiète







carnet du héros
➸ parent olympien: Athéna
➸ caractère : intelligente ; cultivée ; sérieuse ; orgueilleuse ; téméraire ; bienveillante ; charismatique
➸ inventaire:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Mar 10 Jan - 9:30

« Alors Lovenbruck, pas trop dur de ne pas pouvoir utiliser ton … intelligence ? ». Lorsque Siam aperçut Poppy, tout près d'elle, celle-ci soupira bruyamment. Evidemment, elle ne pouvait jamais passer une journée tranquille à la colonie sans croiser au moins une personne qu'elle déteste - et qui la déteste aussi par la même occasion. La journée allai être longue, et déjà les ennuis commençaient. Poppy semblait satisfaite de son invective, et Siam regarda la pelle qu'elle tenait à la main avec envie. Peut-être qu'un coup de pelle pourrait faire taire la fille d'Arès ? Siam rejeta néanmoins cette pensée, ne la trouvant pas digne d'une fille de la Sagesse - elle pensait tout de même que ce n'était pas un trait flagrant dans son caractère. De plus, Siam avait gardé un goût amer de leur dernière rencontre : cela dit, elle n'avait plus mal au poignet - le nectar et l'ambroisie avaient fait des merveilles. « Poppy ! J'imagine que tu t'es bien rétablie, depuis la dernière fois ? », répondit Siam avec un sourire faux. Bien sur, ce n'était pas la meilleure chose à dire, étant donné qu'elles étaient à peu près dans le même état, à la fin de leur dernier combat, mais bon ...

Siam donna un coup de pelle pour déblayer un peu de neige et pouvoir attaquer le sol. Evidemment, celui-ci était gelé, rendant encore plus dur le travail des pensionnaires. Siam se demanda pourquoi la colonie ne se payait pas une pelleteuse, ça aurait pu être sympa. Elle releva de nouveau la tête, soucieuse, et aperçut alors Simphonie. La fille d'Aphrodite se tenait à quelques pas d'elle, observait le duo qu'elle " formait " avec Poppy et semblait amusée. Cela dit - et cela étonna Siam -, elle n'en profita pas pour ajouter quelque chose. Tant mieux, finalement. Depuis l'histoire du mur, c'était clair, Siam ne pouvait plus voir Simphonie en peinture. En plus d'être idiote, elle était fourbe et déloyale : elle utilisait ses pouvoirs de charmeuse pour déconcentrer ses adversaires. C'était de bonne guerre contre un monstre ou un quelconque véritable adversaire, mais pas dans un défi au mur d'escalade. Ça, non.

C'est alors que Scotland Grey fit son entrée, vêtue d'un pull-over très coloré - trop, au goût de Siam. Celle-ci attaqua direct : « Dites les filles, je ne voudrais pas vous manquer de respect ni me mêler de ce qui ne me regarde pas mais, je pense qu’il est préférable de rester calme et de ne pas chercher d’embrouilles. Je ne veux absolument pas faire la morale, et je suis sûre qu’un combat entre filles dans la neige ferait le bonheur de la gente masculine mais … Autant faire en sorte que cette construction – pénible c’est clair mais on n’a pas le choix – se passe bien, non ? 'Fin, j’dis ça mais faites comme vous le sentez hein, je veux surtout pas gâcher le plaisir des enfants d’Hermès qui commencent déjà à faire des paris sur la gagnante ». Siam lui décocha un regard froid. Oui, elle aimait bien Scotland ... mais pas comme ça. Qu'est-ce qui lui prenait, après tout ? Siam n'appréciait pas du tout qu'on se permette de lui faire la leçon ainsi. En plus, les deux filles se trouvaient au même rang : toutes deux chefs de bungalow. Scotland n'avait aucun droit de venir lui dire ça. Siam jeta néanmoins un coup d'oeil alentour, pour voir si les gens attendaient réellement un quelconque combat. Certains avaient semblé la regarder avant qu'elle ne se tourne, mais dés qu'elle posait les yeux sur eux, ils repartaient au travail. « Merci Scotland, mais il n'y aura aucun combat aujourd'hui. Je crois que je peux rester calme, vois-tu », répondit-elle en appuyant bien sur le mot " calme ". Après tout, ce n'était pas sa faute si on venait lui chercher des poux, à elle.

Et le festival continua. Comme si tout cela ne suffisait pas, Olliver Mac-Hurley y vint de sa petite intervention également : « Allez les enfants ! Un peu de courage, et d'optimisme ! Ne vous disputez, Miss Grey a raison. Voyons plutôt le bon côté des choses : plus vite la nouvelle tour sera construite, plus vite la tempête cessera et nous retrouverons une vie normale ! », déclara-t-il sur un ton extrêmement joyeux. Siam leva les yeux au ciel et se remit à creuser, sans répondre. La multiplicité des facteurs : la neige, le froid, la tour des vents à construire, la présence de ses ennemis à proximité, l'inquiétude pour Rain et Zayne, le sermon de Scotty et enfin la note joyeuse d'Olliver ... ne faisait que l'énerver un peu plus chaque fois. Elle aurait du emporter un MP3, histoire de se boucher les oreilles avec de la musique. Ce n'était pas en écoutant Scotty fredonner I will rock you qu'elle allait se calmer.





Dernière édition par A. Siam Lovenbruck le Mar 31 Jan - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympus-reign.jeunforum.com/
avatar
tim § the dark knight





ϟ arrivé(e) à la colonie le : 07/01/2012
ϟ iris-mails envoyés : 371
ϟ nombre de drachmes : 370
ϟ localisation : La colonie
ϟ humeur : Excellente =D




carnet du héros
➸ parent olympien: Hermès
➸ caractère : Sérieux ♣ Prudent ♣ Observateur ♣ Intelligent ♣ Franc ♣ Courageux ♣ Curieux ♣ Exigeant ♣ Méfiant (défaut mortel)
➸ inventaire:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Jeu 19 Jan - 14:39

Dans le genre, journée pourrit, celle-ci s'annonçait bien. Pour Tim en tout cas. Tout d'abord, car l'on annonce que, encore une fois, il n'a pas était choisi pour une quête. Et ensuite, car tout le monde devaient se rendre à 14h à la lisière de la forêt pour construire une tour. Et ce, le jour de Noël et avec le temps vraiment désagréable qu'il y a au camp. Autant dire que pour les Hermès, la nouvelle ne fut pas très bien accueillie. Mais il est vrai qu'ils n'ont pas vraiment le choix. Tout du moins si l'on ne veut pas finir par se retrouver congeler.

Avant de partir là-bas, Tim enfila un gros pull, une veste bien chaude par-dessus, des gants et une écharpe. Puis, tout en trainant des pieds, Tim, accompagné de ses frères et soeurs, se rendit sur le chantier pour 14h. Le jeune homme était vraiment déçu. Il n'arrêtait pas de se dire, quand ce moment il aurait pu être en train de combattre des monstres ou je ne sais quoi encore, à Chicago. Bien sûr, il avait l'habitude maintenant de ne pas être choisi pour les quêtes, mais ça ne l'empêchait pas d'être déçu à chaque fois. En arrivant à la lisière de la forêt, il se remit les idées en place et garda la tête haute. Il avait tout de même une tâche importante à accomplir ici. Il ne savait pas encore trop comment les choses allaient se dérouler, mais il avait bon espoir qu'on lui donnerait un travail à accomplir en se servant de ses talents. Grave erreur...

Oliver Mac-Hurley pris la parole et nous expliqua très clairement son plan. C'est-à-dire, de creuser les fondations pour le moment. Tim supposait que le directeur des activités improviserait pour la suite. Tout ça était un peu trop brouillon et les Athéna le firent rapidement remarquer, sans succès. Sans autres choix pour le moment, Tim attrapait une pioche et se mit à taper sur le sol pour creuser. La terre était gelée, dure comme de la pierre et malgré les gants, ses mains étaient froides comme de la glace. Le fils d'Hermès avait dû mal à y mettre du sien. Il ne semblait pas être le seul et c'était tout à fait compréhensible. Très vite, il remarqua que certains de ses frères parlaient de pari juste à côté de lui. Levant la tête, Tim constatait qu'Oliver parlait à quelques filles. Sûrement une dispute brève. Tim n'en avait rien à faire, cependant il resta là à fixer le petit groupe un petit moment. Une idée venait de lui traverser l'esprit.

Toujours avec sa pioche dans les mains, Tim vint à la rencontre de Siam Lovendruck. Pour lui, la demoiselle est une alliée hors pair, il l'admire beaucoup. Mais ce qui l'intéressait pour le moment, c'était son statut de chef de Bungalow des Athéna. Ignorant les autres, il s'adressa à elle d'une voie calme.

« Excuse-moi Siam. Tu as une minute ? »

Question très idiote qu'il ne put s'empêcher de poser par politesse. Mais il n'en attendait pas vraiment une réponse et c'est pour cela qu'il continua presque aussi-tôt.

« Tout ça, cette façon de faire, c'est un peu le bordel. En tant qu'enfants d'Athéna, je me suis dit que toi et les autres devaient sûrement avoir un tas de plans pour nous faciliter les choses. L'architecture c'est votre truc, non ? Car honnêtement... » Tim jeta un rapide coup d'oeil vers le directeur des activités pour vérifier qu'il ne les écoutait pas. « ... je ne pense pas qu'Oliver sache vraiment ce qu'il fait. On s'en sortirait mieux si c'était l'un d'entre vous qui prenait les rênes de la construction. Si tu es d'accord, on pourrait en faire la demande directement à Oliver. Et s'il refuse, on crée une rébellion. Il n'aura pas vraiment le choix je pense. »

L'idée de se rebeller lui était venu comme ça. Il espérait ne pas avoir à en arriver là, mais ne-sait-on jamais. Tim savait bien que pour ses frères et soeurs, il aurait leurs soutien. Pour les autres, ça restait à voir. En tout cas, si au moins un Athéna était au commande, ils seraient tous, qu'ils ne vont pas droit dans le mur. Et puis, Tim se disait qu'il pourrait également demander aux Héphaïstos de construire une pelleteuse ou des machines pour rendre les choses plus faciles. Étant donné que deux d'entre eux risquent en ce moment leur vie pour finaliser cette tour, ils ne devraient pas être très difficile à convaincre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


ϟ double compte : rain h. jeong & uriel e. marshall
ϟ arrivé(e) à la colonie le : 03/01/2012
ϟ iris-mails envoyés : 124
ϟ nombre de drachmes : 134
ϟ localisation : arène.
ϟ responsabilités : pensionnaire.



carnet du héros
➸ parent olympien: Dionysos
➸ caractère : rancunier – attentif – intelligent – combattant – névrosé – tourmenté – calme – doux – égoïste – contrasté et lunatique - nerveux
➸ inventaire:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Dim 29 Jan - 20:11

Creuser, creuser, et encore creuser. Thunder s'exécutait comme un automate, sans donner de sens à ses gestes; Il avait l'habitude de ce genre d'exercices. Agir sans réfléchir, laisser le corps faire sans faire confiance aux réflexions de l'encéphale. D'habitude, ne pas réfléchir le réjouissait: cela signifiait qu'il ne serait pas en mesure de penser au reste – sa mère, son passé, ses pouvoirs, la mort. C'était pour cela qu'il passait ses journées à combattre dans l'arène sans relâche. C'était pour cela qu'il ne dormait quasiment pas. Mais en cet instant, il n'en était pas réjouit. Il avait l'impression d'agir pour rien, d'être un outil sans cervelle. Il était clair que le directeur des activités n'avait aucune idée de la manière dont il fallait organiser les choses. Ce n'était pas son travail. L'organisation des travaux aurait du revenir naturellement aux Athéna. Mais Olliver manquait parfois de jugeote, Thunder avait finit par le comprendre au fil des années. Il n'avait rien contre le travail manuel – au contraire – mais il aimait le travail utile, et efficace. Là, c'était des heures de travail qui seraient peut-être vaines. Autrement dit, du temps jeté par les fenêtres. Il ne devait pas être le seul à penser ainsi car il put entendre quelques protestations, compréhensibles.

Il entendit presque distinctement les propos qu'adressa Timothy à Siam. Des propos censés et logiques. Bien que l'idée de se révolter ne lui serait pas venue naturellement. Une révolte était-elle vraiment nécessaire ? Thunder était contre les combats inutiles. Non pas par flemmardise, mais par esprit pratique. Et puis, une telle rébellion ne pouvait amener que de nouvelles discordances entre les pensionnaires, et en ce moment, ils n'avaient pas besoin de ça. Avec l'aide des enfants d'Athéna, maitres de la rhétoriques et de la persuasion, il semblait plutôt aisé de convaincre Olliver de leur laisser libre champ. D'autant plus que ça ne ferait que leur simplifier la tache. Thunder lâcha son outil et s'avança à la rencontre de Timothy et Siam, un air imperturbable sur la visage.

« Je ne suis pas contre ce plan. Plus efficaces nous serons, plus vite nous aurons fini, et plus vite tout cela s'achèvera. C'est ce que nous souhaitons tous. Y compris les pensionnaires partis en quête. Cependant, je ne pense pas qu'une rébellion soit vraiment nécessaire. Ce serait perdre du temps inutilement. Et puis... dans le pire des cas, on a les armes nécessaires pour convaincre Olliver en douceur. Avec les Athéna et les Aphrodite, il ne sera pas dur de le persuader. » Il observa Timothy. « Auquel cas, je suppose que de ton côté, tu pourras rassembler les enfants d'Hermès ? Je peux faire de même pour mon bungalow. » Il se tourna enfin vers Siam. « Il ne reste plus que ton accord, Siam. Qu'en penses-tu ? »

Il s'imaginait déjà les nombreux rouages du cerveau de la jeune femme se déclencher et tourner à toute allure. Elle ne prendrait pas cette décision à la légère; il s'agissait de potentiellement s'opposer au directeur des activités. Cependant, elle savait aussi que le retour normal des choses était aussi en jeu, et peut-être même la réussite de la quête des trois héros partis à Chicago. Plus la tour des vents serait construite rapidement, plus la colère des dieux du vent sera apaisée, ce qui pouvait jouer en la faveur de Zayne, Aliénor et Rain, sans aucun doute. Elle savait que cet argument, elle l'avait déjà en tête, et qu'il comptait énormément pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
siam Δ l'oiseau de mauvais augure





ϟ arrivé(e) à la colonie le : 02/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 2471
ϟ nombre de drachmes : 2305
ϟ dons : télépathie + mémoire eidétique
ϟ localisation : maison bleue, dans le salon bibliothèque
ϟ responsabilités : chef de bungalow
ϟ humeur : inquiète







carnet du héros
➸ parent olympien: Athéna
➸ caractère : intelligente ; cultivée ; sérieuse ; orgueilleuse ; téméraire ; bienveillante ; charismatique
➸ inventaire:

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Ven 3 Fév - 16:34

Qui a dit que les enfants d'Athéna étaient tous calmes et posés ? Siam en faisait un bel exemple, énervée comme elle était, à donner des coups de pelle dans le sol gelé. La blonde était certainement la plus nerveuse de son bungalow, même si elle savait représenter dignement les valeurs de sa mère, Athéna. Après tout, elle n'était pas chef de bungalow pour rien. Ainsi, elle jetait toute sa concentration sur sa pelle, pour éviter de penser au reste - le froid ambiant, cette fichue corvée, la quête et le danger que ses amis encouraient ... Elle pensait qu'on allait enfin la laisser tranquille, mais à peine avait-elle eu le temps de s'éloigner de Poppy et de Simphonie que déjà on venait l'embêter. Du moins, c'est comme ça qu'elle prit l'arrivée de Timothé, avant qu'elle ne le reconnaisse. Malgré tout, elle soupira. « Excuse-moi Siam. Tu as une minute ? », lui dit le garçon pour l'aborder. Siam cessa de creuser et lui lança un regard inquisiteur, attendant qu'il poursuive. Elle aurait bien aimé lui dire que non, elle n'avait pas une minute. Mais c'était faux, et ça aurait été carrément impoli. Et puis, elle avait de la sympathie pour le fils d'Hermès. « Tout ça, cette façon de faire, c'est un peu le bordel. En tant qu'enfants d'Athéna, je me suis dit que toi et les autres devaient sûrement avoir un tas de plans pour nous faciliter les choses. L'architecture c'est votre truc, non ? Car honnêtement ... Je ne pense pas qu'Olliver sache vraiment ce qu'il fait. On s'en sortirait mieux si c'était l'un d'entre vous qui prenait les rênes de la construction. Si tu es d'accord, on pourrait en faire la demande directement à Olliver. Et s'il refuse, on crée une rébellion. Il n'aura pas vraiment le choix je pense », déballa Timothy d'une traite. Siam pencha légèrement la tête sur le côté, et jeta un regard en biais vers Olliver, qui discutait joyeusement avec des élèves qui faisaient tout pour paraître contents de leur sort.

Oui, franchement cette corvée allait tourner au fiasco, si les sang-mêlés ne prenaient pas les choses en main. Bien sur, il était risqué de contrarier le directeur des activités, mais après tout ? Aux yeux de Siam - et pas qu'à ses yeux à elle -, Olliver était quelque peu ... simplet. Pas très futé, un peu timide et pas vraiment dégourdi. Bref, il ne servait à rien si Harmonie n'était pas là pour lui donner gentiment des directives. Olliver n'était pas un meneur, il ne savait pas prendre de décisions. Il était plutôt du genre à obéir docilement à la déesse. Elle allait donc répliquer, lorsque Thunder fit son apparition. Il avait certainement écouter le début de conversation car il attaqua directement : « Je ne suis pas contre ce plan. Plus efficaces nous serons, plus vite nous aurons fini, et plus vite tout cela s'achèvera. C'est ce que nous souhaitons tous. Y compris les pensionnaires partis en quête. Cependant, je ne pense pas qu'une rébellion soit vraiment nécessaire. Ce serait perdre du temps inutilement. Et puis... dans le pire des cas, on a les armes nécessaires pour convaincre Olliver en douceur. Avec les Athéna et les Aphrodite, il ne sera pas dur de le persuader. Auquel cas, je suppose que de ton côté, tu pourras rassembler les enfants d'Hermès ? Je peux faire de même pour mon bungalow. Il ne reste plus que ton accord, Siam. Qu'en penses-tu ? ». Siam prit le temps de répondre, histoire de bien réfléchir à la situation. Déjà dans sa tête s'animait une multitude de petits rouages, qui commençaient à réfléchir à un plan d'attaque en douceur. « Non, la rébellion n'est pas nécessaire. Olliver n'est peut-être pas très futé mais il est ouvert. Il suffit de lui expliquer, on va pas passer 50 jours à creuser les fondations », répondit-elle, la mine réfléchie. Effectivement, creuser un grand trou n'était pas vraiment son délire, elle préférait plutôt dessiner les plans de cette futur Tour des Vents. Et puis, pourquoi devaient-ils creuser, d'abord ? Le monde était assez évolué et la colonie pouvait se permettre l'achat d'au moins une tractopelle. Et puis au pire, les Dieux pouvaient filer un p'tit coup de main au niveau du financement, au moins. Bref, il fallait en discuter avec Olliver et elle était sure qu'il allait finir par accepter. « ]Bref, ça marche les gars, mais laissez-moi parler à Olliver », dit-elle avant de laisser tomber sa pelle et de se diriger, d'un air décidé, vers le directeur des activités, qui observait les sang-mêlés, l'air ailleurs. « Monsieur Mac-Hurley ? », commença-t-elle. Lorsqu'elle obtint enfin son attention, elle poursuivit : « Olliver, on pourrait pas ... réfléchir un peu avant de commencer la construction ? Vous voyez, si vous faites creuser les sang-mêlés avec des pelles sur un sol gelé, on va pas finir cette Tour avant ... Trois siècles ? Sans rire, je suis sure que les Héphaïstos pourraient construire des machines pour creuser, ce serait beaucoup plus rapide. Et puis pendant ce temps, je pourrais mobiliser mon bungalow pour faire les plans, vous avez des plans déjà ? On ne peut rien construire sans plan, sinon on va se retrouver avec la nouvelle Tour de Pise et non la nouvelle Tour des Vents, un truc du genre. Vous voyez ? ». Elle observa la réaction avec attention d'Olliver.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympus-reign.jeunforum.com/
avatar
PNJ ▬ Le Directeur des activités est l'autorité incarnée ...





ϟ arrivé(e) à la colonie le : 18/11/2011
ϟ iris-mails envoyés : 6
ϟ nombre de drachmes : 20
ϟ responsabilités : directeur des activités



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Ven 3 Fév - 19:25

Olliver était heureux de son initiative. Il lui semblait que tout marchait comme sur des roulettes, et que le travail enjoué des pensionnaires ferait avancer la construction de la Tour des Vents très rapidement. Dans sa tête, le chantier serait terminé, au plus tard dans deux jours. Lui-même avait commencé à donner quelques coups de pelle, juste pour montrer qu'il était de tout coeur avec les jeunes ; mais au final, il se sentait mieux à veiller au bon déroulement des opérations, plutôt qu'à y participer. Il s'était donc posté à un endroit d'où il pouvait avoir une assez bonne vue d'ensemble du chantier. Il semblait cependant ailleurs, se désintéressant bien vite des travaux. Après tout, Olliver était aussi un demi-dieu, donc une personne hyperactive. Il se fit cependant interrompre dans ses rêveries par Siam Lovenbruck, la chef du bungalow d'Athéna, qu'il accueillit avec un sourire coincé. En général, il ne comprenait rien à ce qu'elle racontait. « Olliver, on pourrait pas ... réfléchir un peu avant de commencer la construction ? Vous voyez, si vous faites creuser les sang-mêlés avec des pelles sur un sol gelé, on va pas finir cette Tour avant ... Trois siècles ? Sans rire, je suis sure que les Héphaïstos pourraient construire des machines pour creuser, ce serait beaucoup plus rapide. Et puis pendant ce temps, je pourrais mobiliser mon bungalow pour faire les plans, vous avez des plans déjà ? On ne peut rien construire sans plan, sinon on va se retrouver avec la nouvelle Tour de Pise et non la nouvelle Tour des Vents, un truc du genre. Vous voyez ? », lui dit-elle avec assurance. Puis elle se tut, attendant la réaction d'Olliver. « Eh bien, la Tour de Pise est un très beau monument, très visité ! », dit-il en riant, comme s'il venait de sortir la blague la plus drôle de l'année. Devant la mine déconfite de la jeune fille, il finit par se rembrunir pour prendre un air plus sérieux, et dit : « Hum non, miss Lovenbruck, je n'ai pas de plan. La paperasse, c'est pas trop mon truc, ça détruit des arbres et en tant que fils de Déméter, vous voyez ... Bref. C'était plutôt le travail d'Harmonie, mais ... Ecoutez, j'aimerais quand même garder un semblant de crédibilité auprès des pensionnaires, ils ont besoin d'un guide et en tant que directeur des activités ... Je devrais être cette personne. Alors, soyez discrète. Je vais annoncer ce changement de plan et demander à chaque chef de bungalow ce en quoi il est doué, ça irait non ? », répondit-il en se grattant la joue d'un air négligé. Comme la demoiselle ne pouvait refuser, il lui tapa amicalement l'épaule et fit signe à la nymphe de lui rapporter son mégaphone. Quand il l'eut en main, il demanda l'attention des sang-mêlés, qui s’arrêtèrent un instant de creuser. « Très bien, je pense que les Dieux pensent que vous avez assez donnés, on peut passer au chose sérieuse. Je convoque donc chaque chef de bungalow afin d'organiser la construction de cette Tour de manière tout à fait optimale. Rendez-vous dans le salon de la Maison Bleue, les autres pensionnaires, vous avec quartier libre », annonça-t-il avec un grand sourire. La foule sembla tout d'un coup revigorée, tout le monde laissa tomber sa pelle et se rua ailleurs, en hurlant, sifflant et frappant des mains. Visiblement, l'arrangement plaisait à tout le monde. Olliver redonna le mégaphone à la nymphe, qui lui lança un sourire enjoleur avant de s'en aller en courant. « Bon eh bien, allons à la Maison Bleue », lança-t-il à l'attention des chefs de bungalow qui étaient restés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Compte fondateur ▬ l'Oracle connait la vérité





ϟ arrivé(e) à la colonie le : 31/10/2011
ϟ iris-mails envoyés : 164
ϟ nombre de drachmes : 329



MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents Ven 3 Fév - 19:32

Lors de la réunion, les chefs de bungalow se sont arrangés et organisés pour la construction de la nouvelle Tour des Vents. Les Athéna se chargeaient des plans, les Héphaïstos de la gestion des machines de travaux et les Arès s'improvisaient maçon avec quelques volontaires de divers bungalows. Pendant ce temps, les Apollon devaient s'évertuer à réchauffer les travailleurs, et les Déméter s'occupaient du ravitaillement. Le vingt-sept décembre au soir, la Tour était terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympus-reign.jeunforum.com
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents

Revenir en haut Aller en bas

TOPIC COMMUN ▬ construction de la nouvelle Tour des Vents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus' reign :: LA COLONIE :: LA FORÊT-